Marie Aphatie, maire de Saint-Vincent de Tyrosse, s'est éteinte ce dimanche (Photo DR, Mairie de Saint-Vincent de Tyrosse).

Marie Aphatie, maire de Saint-Vincent de Tyrosse, s’est éteinte ce dimanche (Photo DR, Mairie de Saint-Vincent de Tyrosse).

Elle venait de rédiger une lettre à tous ses administrés pour expliquer pourquoi elle devait se mettre en retrait de la vie politique. Marie Apathie est morte ce dimanche 11 mars 2018. La maire de Saint-Vincent de Tyrosse (Landes) se battait depuis de longues mois contre la maladie.

«Mais la vie ne nous épargne pas toujours et nous réserve quelques fois de méchantes surprises, comme le souci de santé qui me touche depuis quelques mois. C’est avec volonté et détermination que j’ai fait face à mes obligations municipales, et dans le même temps au combat que je dois livrer à cette maladie. Cependant, je suis aujourd’hui dans une situation médicale difficile, qui ne me permet plus, comme je l’ai toujours fait, de vivre mon mandat à 1 000%.
Par respect en la confiance que vous m’avez donnée, je ne pense pas être en situation favorable afin de terminer mon mandat avec l’énergie qui me caractérise. C’est pourquoi j’ai décidé de mettre fin à mon mandat de Maire», écrivait Marie Apathie dans sa lettre aux Tyrossais.

Et de rappeler son engagement pour la cité dont elle était la première magistrate depuis 2014. «Ce fut une décision difficile à prendre. Mon attachement à Tyrosse est gravé au plus profond de moi. Je me suis battue pour tous et j’ai scellé au fil du temps des liens très forts avec beaucoup d’entre vous. Des relations amicales, fraternelles, professionnelles et empruntes d’une grande sincérité. Le partage de nos joies, de nos peines aussi, nos moments de doutes, nos passions communes, nos différences, nos débats… Mais toujours dans la majorité des cas, dans le respect des uns et des autres. Je suis très fière de ce que nous avons réalisé jusqu’alors. Les grands chantiers sont lancés. Je suis particulièrement fière de notre choix d’implantation de la Plaine des sports, de la rénovation de nos Arènes, de notre Place du Foirail… Des lieux de vie pour tous que nous nous sommes attachés à rénover, à moderniser…»

La maladie l’aura donc emporté, quelques heures après son retrait de l’Hôtel de Ville de Saint-Vincent de Tyrosse, dont Marie Aphatie souhaitait rester conseillère municipale pour conserver un œil sur sa cité. «Grâce à vous, j’ai eu la joie de conduire la destinée de notre belle ville durant près de quatre ans. La majorité d’entre vous m’a fait confiance et pour cela je vous suis redevable de ces dernières années de grand bonheur… Jour après jour, mon engagement pour Saint-Vincent-de-Tyrosse a été sans faille pour la défense des intérêts collectifs de notre commune et de ses habitants.»

Un registre de condoléances sera ouvert dans la salle du conseil municipal, à la Mairie de Saint-Vincent de Tyrosse dès ce lundi 12 mars 2018 à 13h30. Les obsèques de Marie Aphatie se dérouleront le vendredi 16 mars 2018 à 10 heures, en l’église de Saint-Vincent de Tyrosse.

L’hommage du Préfet des Landes. Frédéric Périssat, Préfet des Landes, fait part avec regret du décès, survenu ce jour, de Marie Aphatie, élue en 2014 Maire de Saint-Vincent de Tyrosse et Vice-Présidente de la Communauté de Communes Maremne Adour Côte-Sud (MACS). Le Préfet tient à rendre un hommage appuyé à l’engagement public de Madame Aphatie à la tête de la municipalité de Saint-Vincent de Tyrosse, mais également en sa qualité d’élue communautaire en charge du logement et des affaires sociales. Madame Aphatie a également été conseillère municipale puis adjointe à la Ville de Dax. Elle a lutté avec courage contre la maladie et s’est dévouée avec une grande détermination au service de ses concitoyens. Le Préfet des Landes présente ses condoléances les plus sincères à sa famille ainsi qu’aux membres du Conseil Municipal de Saint-Vincent de Tyrosse.

Pyrénéesinfo Landes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*