A défaut de voir un jour la LGV depuis Bordeaux, Dax devra sans doute se contenter du TGV vers Paris (Illustration).

A défaut de voir un jour la LGV depuis Bordeaux, Dax devra sans doute se contenter du TGV vers Paris (Illustration).

La LGV entre Bordeaux et Dax ne semble plus être dans les projets du Gouvernement. C’est en tout cas l’avis du Parti Socialiste des Landes qui, par la voix de son premier secrétaire fédéral Titouan Daudignon, dénonce un sacrifice des Landes par l’Etat. Voici le communiqué du PS des Landes.

«L’interview d’Elisabeth Borne dans Le Monde sur la future loi de programmation des infrastructures marque un nouveau coup d’arrêt à la LGV Bordeaux-Dax. Les Landes ont disparu de la carte et ne figure même plus dans la liste des investissements programmés à très long terme. Une déception pour la très grande majorité des Landaises et des Landais favorable à la LGV et pour le monde économique.

C’est aussi un terrible camouflet pour les élus locaux proches de la Macronie et en premier lieu Geneviève Darrieussecq la très silencieuse secrétaire d’Etat. Malheureusement pour les Landais, le moyen le plus rapide pour rallier Paris reste encore de prendre un avion à la base aérienne de Mont-de-Marsan. Un privilège peut accessible à la majorité d’entre nous.»

Pyrénéesinfo Landes, E.B.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*