Olivier Dartigolles (Front de gauche) a été éliminé au premier tour des Régionales 2015 (Archives).

Olivier Dartigolles (Front de gauche) a été éliminé au premier tour des Régionales 2015 (Archives).

« Le paysage politique au soir du premier tour de ces élections régionales est préoccupant et dangereux. La grève persistante des urnes – le sursaut civique après les attentats du 13 novembre n’a pas eu lieu – et la nouvelle progression du FN font franchir un nouveau palier dans une crise démocratique et politique nourrie de défiance, de dégout et de peur.

Tout cela est la conséquence directe de choix politiques désastreux qui épuisent les êtres humains et provoquent des dégâts considérables comme j’ai pu le constater dans la grande région Aquitaine/Limousin/Poitou-Charentes.

Dans un tel climat, le Front de Gauche et la liste « l’Humain d’abord ! » appelle à la résistance face à la droite et au FN et à la construction pour une alternative de gauche et de progrès. Il y a urgence.

L’absence du Front de gauche dans la future assemblée régionale n’est pas une bonne chose car elle ne permettra pas de faire entendre la voix de toutes celles et tous ceux dont les vies sont si durement attaquées par l’austérité.

Dans une telle situation politique, les militantes et militants du PCF, avec les organisations du Front de gauche, seront de toutes les batailles et de tous les rassemblements pour ne pas laisser notre pays et notre société aux mains des casseurs d’avenir. »

Communiqué d’Olivier Dartigolles.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*